Archives de catégorie : Collections

Présentation de collections muséales.

Les collections du Museo Nazionale Jatta (Ruvo di Puglia)

Les quatre salles du Museo Nazionale Jatta, à Ruvo di Puglia, rassemblent l’une des plus impressionnantes collections de vases italiotes. Plus de 2000 objets archéologiques sont conservés depuis deux siècles dans la collection Jatta, dont la plupart sont issus de fouilles à Ruvo ou à proximité de Ruvo.

Ce matériel archéologique a été rassemblé par Giovanni et Giulio Jatta entre 1821 et 1842, puis conservé par Giulia Viesti et son époux Giulio Jatta. C’est cependant leur descendant Giovanni Jatta qui installe la collection dans le nouveau palais familial. Celui-ci est alors l’un des premiers édifices muséaux conçu spécialement pour accueillir des collections archéologiques. Les nombreux héritiers de la famille se montrent par la suite aussi intéressés par ce patrimoine que leurs aïeux, et la collection parvient miraculeusement intacte à l’État italien qui s’en porte acquéreur en 1991 et ouvre le nouveau Musée Archéologique National Jatta dès 1993. Installé dans quatre salles du palais Jatta à Ruvo di Puglia, il s’agit de l’une des rares collections archéologiques privées du XIXe conservées ainsi dans leur muséographie initiale.

Ainsi que l’a montré le projet Rubi Antiqua, qui a donné lieu à un colloque en novembre 2017, l’histoire des Jatta et de Ruvo est indissociable de la vague du collectionnisme qui touche l’Europe au XIXe siècle. Giovanni et Giulio Jatta sont en effet les premiers habitants de la région à tenter de conserver le patrimoine local sur place, alors que les tombes pillées de Ruvo abreuvent les collections et les musées européens. Les informations sur le contexte sont généralement perdues, ce qui mène à un paradoxe : alors que des vases de Ruvo di Puglia se trouvent dans la quasi-totalité des collections, le nom de Ruvo n’est connu de personne. Il fallut attendre l’ouverture du musée et le travail des membres du projet Rubi Antiqua pour qu’une partie de ce matériel retrouve ses origines, un travail en pleine effervescence, mais loin d’être achevé, comme l’ont montré les communications du colloque.

Le musée constitue donc en lui-même une pièce historique capitale dans la compréhension du collectionnisme moderne et contemporain, mais le matériel qu’il héberge est lui aussi exceptionnel : les frères Jatta et leurs descendants ont su rassembler dans la collection de la famille des objets de haute facture, notamment dans le cas des vases dont l’originalité des formes et de l’iconographie illustrent la créativité des artisans antiques. Les vases sont clairement au cœur de la collection, mais il faut également souligner la présence d’un très important ensemble de terres cuites, ainsi que des bronzes et des objets en pâte de verre.

> Des photographies du musée et du matériel exposé seront prochainement accessibles sur Klinai. En attendant n’hésitez pas à contacter Fabien Bièvre-Perrin.

> Un article plus détaillé intitulé Sur les traces de Rubi antiqua à Ruvo di Puglia est à paraître sur le site http://stratigraphies.wordpress.com/

Informations pratiques

  • Le musée est situé à Ruvo di Puglia, à moins d’une heure de train de Bari (le billet coûte 2,80€) où se trouve un aéroport. Une fois arrivé à Ruvo, tout peut se faire à pied.
  • Le musée est ouvert tous les jours de 8h30 à 13h30, le jeudi et le samedi jusqu’à 19h30. Téléphone : 080 3612848.
  • Un guide illustré de 32 pages est disponible sur demande à l’accueil, avec l’histoire du musée, la présentation de la collection et des clés de lecture pour la compréhension des scènes figurées.
  • Les photographies sont autorisées à l’intérieur du musée. Un projet de photogrammétrie des vases monumentaux est en cours.
  • L’accès au reste du palais et à la bibliothèque se fait uniquement sur demande.
  • Ruvo di Puglia est un village très vivant, dont le patrimoine est bien mis en valeur : prévoyez de rester la journée afin de profiter de votre visite au musée pour explorer la ville.

Documentation scientifique

  • Le site officiel du projet Rubi Antiqua : http://rubiantiqua.eu/
  • Plusieurs volumes du CVA ont été publiés (vol. 79-81) et d’autres sont à venir : http://www.lerma.it/index.php?pg=ElencoTitoli&collana=CVAI
  • G. Andreassi, Jatta di Ruvo : la famiglia, la collezione, il Museo nazionale, Bari, 1996
  • C. Bucci, Il Museo Archeologico Jatta, Corato, 1979
  • G. Jatta, Catalogo del Museo Jatta, Naples, 1869
  • H. Sichtermann, Griechische Vasen in Unteritalien aus der Sammlung Jatta in Ruvo, Tubingen, 1966
  • D. Ventrelli, Le terrecotte figurate del Museo Nazionale Jatta di Ruvo, catalogo, Bari, 2004
  • Miti greci: archeologia e pittura dalla Magna Grecia al collezionismo, cat. expo, Milan, 2004

La base de données du Thorvaldsens Museum

Le musée Thorvaldsen est situé à Copenhague au Danemark. Ce bâtiment d’inspiration grecque est dédié au sculpteur néoclassique danois Bertl Thorvaldsen, mais il héberge également des objets archéologiques et des œuvres d’art réunies lors d’une collection publique en 1837.

G.F. Hetsch Thorvaldsens Museum, Longitudional Section and Elevation of the Facade towards the Chanal, 1839
G.F. Hetsch, Thorvaldsens Museum, Longitudional Section and Elevation of the Facade towards the Chanal, 1839.

Antiquité pré-romaine

Les Antiquités italiennes sont bien représentées, et le musée a récemment mis en ligne une base de données permettant d’en consulter les notices, illustrées de photographies de qualité. La base est bien pensée, et relativement ergonomique. Il n’est cependant pas aisé de trouver en une recherche toute la documentation issue de l’Italie pré-romaine en raison du niveau très variable de remplissage des fiches. Il faut en effet utiliser des mots-clés différents pour espérer trouver tout le matériel pertinent.

  • western : 29 objets, surtout des statuettes.
  • italy : 3 objets dont un importé d’Attique.
  • south (italy) : 68 objets, peu illustrés, surtout des vases italiotes.
  • D’autres mots-clés permettent certainement d’accéder à d’autres objets d’Italie pré-romaine absents de ces quatre recherches.

Certains documents bénéficient d’une notice détaillée. Dans la plupart des cas, les informations sont limitées à des données techniques (matériau, dimensions, datation). Les peintres sont indiqués pour quelques vases.

Les photographies sont téléchargeables en bonne qualité et sous licence 0 (Public Domain Photos), donc exploitables pour tous usages, y compris commerciaux. Le musée fournit un guide des licences photographiques pour les documents mis en ligne, dont il faut saluer la clarté et l’exhaustivité : http://www.thorvaldsensmuseum.dk/en/public-domain. Quand aucune image n’est disponible, un lien permet de faire une demande.

Autres collections

Altamuramaleren - Krater with Poseidon and a goddess. Greek, c. 460 BC Fired clay, red-figure technique. 17,2 x 29,3 cm Inventory number: H596
Altamuramaleren – Krater with Poseidon and a goddess.
Greek, c. 460 BC
Fired clay, red-figure technique. 17,2 x 29,3 cm
Inventory number: H596

En tout, ce sont 1787 objets antiques qui sont recensés et présentés sur le site. Une section à part permet de consulter le catalogue des gemmes antiques (1959 objets). La collection des 472 moulages en plâtre est également accessible, ainsi que des gravures et des peintures modernes.

Potiers et peintres antiques d’Italie du Sud (exposition)

Jusqu’au 19 décembre 2013 se tient à Portet-sur-Garonne une exposition intitulée « Potiers et peintres antiques d’Italie du Sud » . Certains des vases exposés (Vème, IVème et IIIème siècles av. J.-C.) sortent des réserves du musée Saint-Raymond (musée des Antiques de Toulouse) pour la première fois. L’exposition ne fera pas l’objet d’un catalogue, il s’agit donc une occasion unique de découvrir ces pièces.Ouverture : Lundi de 14h à 18h, mardi de 9h à 12h et de 14h à 18h, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 13h à 19h.Entrée libre. Renseignements au 05 61 76 29 31.

Pour en savoir plus : http://www.portetgaronne.fr/portet-sur-garonne/l-actualite/exposition-potiers-et-peintres

©Jean-François Peiré/MSR

Nous remercions Évelyne Ugaglia (Musée Saint Raymond) pour la documentation.

Capolavori dell’Archeologia. Recuperi, ritrovamenti, confronti

Expo, capolavori dell'archeologia Roma 2013Depuis le 20 mai et jusqu’au 5 novembre prochain, à l’occasion des vingt ans de la collaboration entre les Carabinieri, la Guardia di Finanza et la Police d’État italienne, l’exposition « Capolavori dell’Archeologia. Recuperi, ritrovamenti, confronti » est installée au Museo Nazionale di Castel Sant’Angelo. Celle-ci met en valeur le travail des différentes institutions de protection des biens artistiques et archéologiques italiens. Toutes les pièces exposées sont en effet issues de fouilles clandestines illégales ou du marché noir, souvent sorties illégalement du pays.

Le parcours muséal permet de découvrir, en même temps que les objets, leur histoire, du saccage des sites archéologiques à leur restitution. Les responsables de l’exposition ont en outre eu l’idée de montrer aux côtés des objets exposés des œuvres similaires de par la technique, le matériau et la chronologie, issues de contextes connus, ayant permis de re-contextualiser le matériel pillé.

L’ensemble du matériel est réparti dans neuf sections thématiques (signalons que la plus grande partie du matériel archéologique exposé appartient à des catégories restreintes, celles qui intéressent le plus les collectionneurs : bronzes, marbres, beaux vases, bijoux…) :

  • Kouroi e korai: simboli dell’aristocrazia
  • Euphronios ed Euthymides e l’invenzione delle figure rosse
  • Acroliti: statue oltre misura
  • Il pensiero e l’azione: filosofi e cittadini
  • I colori del marmo
  • Ceramografi in Magna Grecia: il pittore di Amykos e il pittore di Dario
  • La grande decorazione parietale
  • Sculture e scultori fra Greci e Romani
  • Vincere la palma: corse e aurighi nella Roma imperiale

Du Kouros en marbre de Reggio Calabria au cratère d’Euphronios, un grand nombre d’objets issus de Grande Grèce, habituellement dispersés, sont exposés. L’ouverture du Musée de Reggio étant sans cesse repoussée, certaines pièces sont ici visibles pour la première fois depuis le début des travaux, d’autres, comme celles du Musée de Naples, sont habituellement exposées dans des salles difficiles d’accès. Continuer la lecture de Capolavori dell’Archeologia. Recuperi, ritrovamenti, confronti

Les monnaies grecques de la BnF sur Gallica

Les monnaies constituent souvent une source d’information importante pour la recherche sur l’Antiquité. L’accès de plus en plus fréquent aux collections numismatiques en ligne permet de gagner du temps et d’avoir une approche plus systématique. Les bases de données mises en ligne permettent de plus en plus souvent d’accéder à des visuels en haute qualité.

En mai 2012, la Bibliothèque nationale de France a lancé un programme de numérisation de toute sa collection de monnaies grecques (issues du riche département des Monnaies, médailles et antiques), donnant aujourd’hui accès a plus de 90.000 monnaies dans Gallica. La collection de la BnF, dont la constitution remonte au règne de Louis XIV, compte des pièces rares et uniques, sa consultation peut donc s’avérer indispensable pour certains.

[Monnaie de Bruttium. Locres : Statère]
[Monnaie de Bruttium. Locres : Statère]

La collection des « monnaies grecques » rassemble des exemplaires issus de plusieurs centaines d’ateliers monétaires du monde grec (du plus occidental en Espagne au plus oriental, en Bactriane), depuis le VIème siècle avant jusqu’au IIIème siècle après J.-C.

Le moteur de recherche ne permet pas, malheureusement, d’accéder d’un simple « clic » à toutes les monnaies de Grande Grèce, il faut donc soit compiler les 91.622 actuellement en ligne (dans quel cas il vaut mieux aimer les portraits de profils et ne pas être en train de préparer une thèse), soit rechercher une cité (Locres par exemple). Le classement par région peut aussi se révéler utile (avec « Bruttium » par exemple), mais le mot clé « Italie du sud » n’est malheureusement qu’étrangement et sporadiquement employé.

Vous pouvez commencer votre exploration ici : http://tinyurl.com/oee6but