Archives par mot-clé : Italie préromaine

Colloque – Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine

Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine

Du Bronze récent à la romanisation (XIVe – IVe siècles av. n.è.)

Jeudi 1er et vendredi 2 juin 2017
INHA, Galerie Colbert
2 rue Vivienne – 75002 Paris


En réunissant la nouvelle génération de chercheurs dont les travaux portent sur les territoires et cultures de l’Italie préromaine, l’objectif de cette première rencontre est de dresser un état des lieux de la jeune recherche en France, tout en encourageant les échanges et en redonnant une certaine visibilité à cette tradition des études.

Les présentations s’articuleront au gré de quatre grands thèmes :

  • la première journée sera consacrée à l’étude des circulations humaines et matérielles ;
  • l’historiographie et l’histoire des collections, les problématiques liées au fait urbain et à l’architecture funéraire, ou encore la question des espaces et des milieux seront abordées lors de la seconde journée.

Enfin, une table ronde portant sur les définitions plurielles inhérentes au concept d’Italie préromaine clôturera la première journée.

Le programme des rencontres au format PDF
Jeudi 1er juin − INHA, Galerie Colbert (salle G. Vasari)

8h45 − 9h15 : Accueil des participants

9h15 − 9h30 : Introduction (Solène Chevalier et Ariane Huteau)

Circulations humaines et matérielles. Les données des nécropoles (1)
Modérateur : Alessandro Naso (CNR, ISMA)

9h30 − 10h00Reine-Marie Bérard (École française de Rome, ArScAn) et Ségolène Maudet (École française de Rome, ArScAn)
Approches anthropologiques croisées des données funéraires en Italie archaïque

10h00 − 10h20Anna Maria Desiderio (Paris 10 et Università degli Studi di Salerno, ArScAn)
Fenomeni di mobilità in Campania in età Orientalizzante : problemi di cultura materiale

10h20 − 10h40Alessandro Cocorullo (Rennes 2 et Università « Ca’ Foscari » di Venezia, LAHM)
Le golfe de Policastro à la fin du VIe siècle av. n.è. Nouvelles données et pistes de recherche

10h40 − 11h00 : Discussion

11h00 − 11h30 : Pause

Circulations humaines et matérielles. Les données des nécropoles (2)
Modérateur : Stéphane Verger (EPHE, AOrOc)

11h30 − 11h50Tony Fouyer (Université de Bourgogne, ArTeHiS)
Imitations et circulation à l’époque archaïque. L’œnochoé « rhodienne » comme « fossile-guide » des relations entre la Méditerranée, l’Italie et le nord des Alpes

11h50 − 12h10Fabien Bièvre-Perrin (Aix-Marseille Université, CCJ et IRAA)
Un tombeau « à la grecque » ? De l’usage des marqueurs de tombes grecs par les élites indigènes de Grande Grèce aux IVe et IIIe siècles av. n.è.

12h10 − 12h30 : Discussion

12h30 −14h00 : Pause déjeuner

Circulations humaines et matérielles. Les données des habitats
Modérateur : Stéphane Bourdin (École française de Rome, TrAme)

14h00 − 14h20Mathilde Villette (Rennes 2, LAHM)
Ateliers de potiers sédentaires et itinérance des potiers grecs à l’âge du Fer dans le Golfe de Tarente

14h20 − 14h40Clément Bellamy (Rennes 2 et Università degli Studi di Foggia, LAHM)
Statut, fonction et diffusion de la production céramique indigène entre âge du Fer et période archaïque en Italie méridionale

14h40 − 15h00Lou de Barbarin (Aix-Marseille Université et Università degli Studi di Napoli L’Orientale, CCJ)
Identifier les céramiques locales en contexte colonial archaïque : l’exemple de Mégara Hyblaea

15h00 − 15h20Julia Schelling (Paris 4 et Università degli studi di Firenze, Orient et Méditerranée)
L’Étrurie padane entre mer et terres : analyse d’un réseau commercial naissant entre la fin du VIe et le V siècle av. n.è.

15h20 − 15h50 : Discussion

15h50 – 16h15 : Pause

16h15 − 17h45 : Table ronde
Quelle Italie préromaine ? Autour d’un concept aux définitions plurielles


Vendredi 2 juin – INHA, Galerie Colbert (salle G. Vasari)

9h00 − 9h40 : Accueil des participants

Historiographie et histoire des collections
Modérateur : Gilles van Heems (Lyon 2, HISoMA)

9h40 − 10h00Daniela Ventrelli (CNRS, ANHIMA)
Rubi antiqua : collectionnisme et réception des découvertes archéologiques au XIXe siècle, entre l’Italie du Sud et la France

10h00 − 10h20Flavia Morandini (Université Bordeaux-Montaigne, Ausonius)
Bronzes étrusques du Ve siècle av. n.è. : relectures et mises à jour

10h20 − 10h40Julie Labregère (Université François Rabelais de Tours, CeTHiS)
À propos de la découverte de la Tombe Regolini Galassi : un document inédit des archives Campanari

10h40 − 11h00 : Discussion

11h00 − 11h30 : Pause

Villes des vivants et villes des morts
Modérateur : Vincent Jolivet (CNRS, AOrOc)

11h30 − 11h50Flore Lerosier (Université François Rabelais de Tours, CeTHiS)
La polis grecque coloniale classique : l’exemple de Neapolis

11h50 − 12h10Frédéric Mège (Aix-Marseille Université, CCJ)
Le fait urbain à Mégara Hyblaea et en Sicile aux IVe et IIIe siècles av. n.è., entre Grec hellénistique et Romain républicain

12h10 − 12h30Edwige Lovergne (Paris 1, ArScAn)
Un système égalitaire de sépultures en territoire tarquinien. Typologie et diffusion des tombes à caisson de « type Musarna » entre la fin du IVe et le début du IIIe siècle av. n.è.

12h10 − 12h30 : Discussion

12h30 −14h30 : Pause déjeuner

Milieux et espaces
Modérateur : Cecilia D’Ercole (EHESS, ANHIMA)

14h30 − 14h50Solène Chevalier (EPHE, AOrOc)
Occupation de la façade littorale tyrrhénienne de la péninsule italienne de l’âge du Bronze moyen au début du Premier âge du Fer. Étude diachronique

14h50 − 15h10Laura Déchery (EHESS, ANHIMA)
Le littoral du Latium méridional et de la Campanie septentrionale entre le IXe et le IIIe siècle av. n.è. : un paysage propice aux contacts et aux échanges

15h10 − 15h30Ferréol Salomon (University of Southampton)
Géoarchéologie des embouchures : dynamique des milieux fluvio-littoraux italiens aux 2e et 1er millénaires av. n.è.

15h30 − 15h50Giovanni Polizzi (Aix-Marseille Université, CCJ)
Recherches pluridisciplinaires sur la cité hellénistico-romaine de Solonte (Sicile occidentale)

15h50 − 16h10Cécile Vittori (Université de Strasbourg, LIVE)
Évolution paléoenvironnementale de l’antique lagune de Burano (Capalbio, Toscane, Italie) : résultats préliminaires

16h10 − 16h45 : Discussion

16h45 − 17h00
Conclusions : Laurent Haumesser (musée du Louvre)

Un cocktail clôturera cette seconde journée


Les organisatrices
Solène Chevalier – EPHE (ED 472), UMR 8546. AOrOc
Ariane Huteau – Paris 1 (ED 112), UMR 7041. ArScAn
Adresse mail de contact : rencontres.ip@gmail.com

Le comité scientifique
Stéphane Bourdin (École française de Rome, TrAme)
Cecilia D’Ercole (EHESS, ANHIMA)
Laurent Haumesser (musée du Louvre)
Vincent Jolivet (CNRS, AOrOc)
Alessandro Naso (CNR, ISMA)
Francis Prost (Paris 1, ArScAn)
Gilles van Heems (Lyon 2, HiSoMA)
Stéphane Verger (EPHE, AOrOc)

Les institutions partenaires
Campus Condorcet
ED 472 (École Pratique des Hautes Études)
ED 112 (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
UMR 8546. AOrOC
UMR 7041. ArScAn et l’équipe « Archéologie du monde grec archaïque et classique »

La base de données du Thorvaldsens Museum

Le musée Thorvaldsen est situé à Copenhague au Danemark. Ce bâtiment d’inspiration grecque est dédié au sculpteur néoclassique danois Bertl Thorvaldsen, mais il héberge également des objets archéologiques et des œuvres d’art réunies lors d’une collection publique en 1837.

G.F. Hetsch Thorvaldsens Museum, Longitudional Section and Elevation of the Facade towards the Chanal, 1839
G.F. Hetsch, Thorvaldsens Museum, Longitudional Section and Elevation of the Facade towards the Chanal, 1839.

Antiquité pré-romaine

Les Antiquités italiennes sont bien représentées, et le musée a récemment mis en ligne une base de données permettant d’en consulter les notices, illustrées de photographies de qualité. La base est bien pensée, et relativement ergonomique. Il n’est cependant pas aisé de trouver en une recherche toute la documentation issue de l’Italie pré-romaine en raison du niveau très variable de remplissage des fiches. Il faut en effet utiliser des mots-clés différents pour espérer trouver tout le matériel pertinent.

  • western : 29 objets, surtout des statuettes.
  • italy : 3 objets dont un importé d’Attique.
  • south (italy) : 68 objets, peu illustrés, surtout des vases italiotes.
  • D’autres mots-clés permettent certainement d’accéder à d’autres objets d’Italie pré-romaine absents de ces quatre recherches.

Certains documents bénéficient d’une notice détaillée. Dans la plupart des cas, les informations sont limitées à des données techniques (matériau, dimensions, datation). Les peintres sont indiqués pour quelques vases.

Les photographies sont téléchargeables en bonne qualité et sous licence 0 (Public Domain Photos), donc exploitables pour tous usages, y compris commerciaux. Le musée fournit un guide des licences photographiques pour les documents mis en ligne, dont il faut saluer la clarté et l’exhaustivité : http://www.thorvaldsensmuseum.dk/en/public-domain. Quand aucune image n’est disponible, un lien permet de faire une demande.

Autres collections

Altamuramaleren - Krater with Poseidon and a goddess. Greek, c. 460 BC Fired clay, red-figure technique. 17,2 x 29,3 cm Inventory number: H596
Altamuramaleren – Krater with Poseidon and a goddess.
Greek, c. 460 BC
Fired clay, red-figure technique. 17,2 x 29,3 cm
Inventory number: H596

En tout, ce sont 1787 objets antiques qui sont recensés et présentés sur le site. Une section à part permet de consulter le catalogue des gemmes antiques (1959 objets). La collection des 472 moulages en plâtre est également accessible, ainsi que des gravures et des peintures modernes.

Appel à communications – Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine

Appel à communications (Paris INHA, 1-2 juin 2017)

Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine

Du Bronze récent à la romanisation (XIVème – IVème siècles av. n.è.)

Date limite de soumission : 3 janvier 2017

Pour télécharger l’appel à communications au format PDF, c’est ici : appel_communications_italie_preromaine


En réunissant les doctorants inscrits dans les établissements français ainsi que les jeunes docteurs dont les travaux portent sur l’Italie préromaine (la péninsule et les îles), entre l’âge du Bronze Récent et le début de la romanisation, l’objectif principal  des rencontres est de dresser un état des lieux de la jeune recherche en France, tout en favorisant la création de liens entre jeunes chercheurs et en stimulant les échanges avec les chercheurs plus confirmés.

Une rencontre transdisciplinaire

Afin de mettre en évidence les passerelles transdisciplinaires qui caractérisent les travaux sur l’Italie préromaine, les présentations pourront relever des différents champs disciplinaires qui contribuent à enrichir ce domaine des études : archéologie, histoire, épigraphie, philologie, numismatique ou encore les géosciences appliquées à l’archéologie et les études d’histoire moderne portant sur le collectionnisme et la réception des découvertes.

Réseau, échanges et réflexions 

En consacrant deux journées consécutives à ces rencontres, l’objectif est de favoriser la création d’un réseau de jeunes chercheurs et de développer les échanges et discussions, entre chaque présentation, avec les chercheurs confirmés invités.

Puisque le programme de ces journées entend aborder, à travers différents prismes, mille ans d’histoire, une table-ronde consacrée à une problématique commune, clôturera ces rencontres.

Revalorisation des études et visibilité

En dressant un état des lieux de la jeune recherche en France, ces journées auront également pour objectif de renouveler les approches et les informations tout en revalorisant une tradition des études qui pâtit, aujourd’hui, d’un nombre réduit d’enseignements.

Un compte-rendu de la rencontre sera diffusé en ligne dans le carnet Hypothèses « Klinai » tandis que les différentes communications feront l’objet d’une publication, sous forme d’articles. La publication des actes de ces rencontres s’inscrira dans une démarche visant à redonner une certaine visibilité aux recherches en cours.


Modalités de soumission des communications

Les communications, d’une durée de 20 minutes, seront suivies d’un temps de discussion.

Elles pourront être faites en français ou en italien.

Les propositions de communication devront comporter :

  • un résumé de l’intervention (250 mots maximum)
  • le titre de la communication
  • le nom et le prénom du ou des intervenants
  • le rattachement administratif du ou des intervenants

La date limite de soumission est fixée au 3 janvier 2017.

Les propositions devront être envoyées à : rencontres.ip@gmail.com

Dans la mesure du possible, les frais de restauration et de déplacement, si nécessaire, des participants pourront être pris en charge.


Lieu, temps et personnes 

Les rencontres se dérouleront à Paris les 1er et  2 juin 2017 à l’INHA (salle G. Vasari, 1er étage).

Les organisatrices : Solène CHEVALIER (doctorante, EPHE, UMR 8546 – AOrOc, équipe « Celtes et Étrusques ») et Ariane HUTEAU (doctorante, Université Paris 1, UMR 7041 – ArScAn, équipe « Archéologies environnementales »).

Le comité scientifiqueStéphane BOURDIN (École française de Rome), Cecilia D’ERCOLE (EHESS, ANHIMA), Laurent HAUMESSER (musée du Louvre), Vincent JOLIVET (CNRS, AOrOc), Alessandro NASO (CNR, ISMA), Francis PROST (Paris 1, ArScAn), Gilles van HEEMS (Lyon 2, HiSoMA) et Stéphane VERGER (EPHE, AOrOc).